NASH ET NAFLD, QUELLES PREVALENCES ET COMORBIDITES (mise à jour le 22/8/2017)


De très nombreuses études ont été publiées sur la prévalence de la NASH et de la NAFLD, certaines sont contradictoires, ou s’appuient sur des populations particulières ce qui fausse les résultats, ou en est on vraiment ?

Une excellente méta étude compilant plus de 50 publications  à été publiée par  Zobair M. Younossi, Aaron B. Koenig, Dinan Abdelatif, Yousef Fazel, Linda Henry, Mark Wymer en février 2016 :

« Global epidemiology of nonalcoholic fatty liver disease—Meta-analytic assessment of prevalence, incidence, and outcomes »


 Une seconde étude plus récente de Chris Estes, Homie Razavi PhD , Rohit Loomba MD, Zobair Younossi MD  and Arun J. Sanyal MD, s’appuyant en partie sur la précédente essaye de projeter la dynamique de progression de la maladie sur 15 ans sur la population US.

« MODELING THE EPIDEMIC OF NONALCOHOLIC FATTY LIVER DISEASE DEMONSTRATES AN EXPONENTIAL INCREASE IN BURDEN OF DISEASE »

 

 Nous nous appuierons sur ces excellentes études pour nos projections

 

LA PREVALENCE DE LA NAFLD, l’ANTICHAMBRE DE LA NASH 

Selon la première étude, la prévalence moyenne globale de la NAFLD dans la population adulte était de 25,24%

La stratification par région était la suivante :


On constate ainsi que l’Asie et le Moyen-Orient ont des taux de prévalence de la NAFLD supérieurs aux USA et à l’Europe, contrairement à ce qui est souvent affirmé.

Dans la seconde étude ils évaluent le taux de NAFLD aux US en 2015 à 30% de la population adulte (>15 ans) et 25,8% de la population générale US soit 83 millions de personnes.

En 2030 ils évaluent que le taux de NAFLD aux US  sera à 33,5% de la population adulte (>15 ans) et 28,4% de la population générale US soit 100 millions de personnes.


LA PREVALENCE DE LA NASH

Selon la première étude, le taux de NASH chez les patients NAFLD sur lesquels a été pratiqué une biopsie est de 59,1% .

Ce résultat est considéré comme partiellement biaisé car l’indication de biopsie chez un patient ayant une NAFLD relève aussi de diagnostics annexes qui induisent une sous population sans doute plus prédisposée à avoir une NASH que la grande masse des patients NAFLD.

Ce taux a donc été stratifié par régions pour les patients NAFLD ayant une indication de biopsie :

  • Asie -> 63,45%.
  • Europe -> 69,25%
  • North America -> 60,64%


Et les patients NAFLD sans indication de biopsie :

  • Asie -> 6,67%.
  • North America -> 29,85, %
  • Europe -> ? ( on prendra le taux US)

 

L’étude évalue le taux de NASH global corrigé du fait que selon les auteurs, seulement entre 7% et 30% des patients NAFLD de la population mondiale ont eu une indication de biopsie.

La prévalence mondiale de la NASH est donc réévaluée par leurs calculs entre  1,5% et 6,45%.


Toutefois on peut voir que la prévalence de la NASH est bien supérieure dans les pays industrialisés qui sont ceux pris en compte par les analystes pour estimer le marché de la NASH.

Si l’on considère que le taux réel se situe entre les deux extrêmes : Patients sans indication de biopsie et patients avec indication de biopsie, un simple calcul donne une fourchette de prévalence de la NASH par région.

 

En fixant le taux moyen de patients NAFLD ayant reçu une indication de biopsie à 20% en Amérique du nord et en Europe (l’estimation des auteurs était de 7% a 30% pour la population mondiale) on obtient une prévalence estimée de la NASH de :

  • Amérique du Nord : 8,69% (entre 7,2% et 14,63%)
  • Europe :  8,95% (entre 7,08% et 16,42%)


Dans la seconde étude ils évaluent prudemment le nombre de patients NASH aux US en 2015  à 16,5 millions de personnes  soit 5 % de la population générale US. Attention le taux chez les adultes est plus élevé.

En 2030 ils évaluent que la population US atteinte sera de 27 millions de personnes soit environ 7,67% de la population générale.

Un petit calcul montre que leur projection prévoit une prévalence de la NASH de  9% de la population adulte.


Ramenons cela à la population : 

Les populations respectives des USA et du Canada sont de 321 millions et 36 millions

La population adulte (>17 ans) des USA  correspond environ à 78% de sa population totale  soit 250 millions de personnes et celle du Canada à 81% de sa population totale soit 29 millions de personnes.

Le total de la population adulte d’Amérique du Nord est donc de 279 millions de personnes !

Un taux de prévalence moyen de la NASH de 8,69% tel que calculé précédemment donne une population atteinte de 24 millions de personnes.

 

Pour l’Europe nous ne considèrerons que les 5 pays les plus importants en taille de population (désolé pour les autres).

L’Allemagne ->  81 millons - taux d’adultes 84,6% - nombre d’adultes  69 millions

La France -> 66 millions - taux d’adultes 78,56% - nombre d’adultes  52 millions

Le Royaume Uni -> 65 millions - taux d’adultes 79,3% - nombre d’adultes  51 millions

L’Italie -> 60 millions - taux d’adultes 83,94% - nombre d’adultes  51 millions

L’Espagne -> 46 millions - taux d’adultes 82,85% - nombre d’adultes  38 millions

Population totale adulte de ces 5 pays : 262 Millions

Un taux de prévalence moyen de la NASH de 8,95% tel que calculé précédemment donne une population atteinte de 23,4 millions de personnes


Sur la base de ces calculs, l’Amérique du Nord et la partie principale de l’Europe cumulent donc environ 48 millions de personnes atteintes. Il va de soit que l’ensemble de cette population ne fait pas partie de la population à traiter (ITT) qui est plus réduite, mais cela reste énorme.

  

Si l’on s’appuie sur les chiffres publiés dans la seconde étude en appliquant des taux équivalents entre les US et l’Europe

En 2015  le nombre de patients NASH  estimé sur la population générale (North America  et Europe précédemment calculée)  serait de  de à 31 millions

En 2030 le nombre de patients NASH  estimé sur la population générale (North America  et Europe précédemment calculée)  serait de 53 millions.


LA PREVALENCE DE LA POPULATION ITT

En 2015  le nombre de patients NASH considérés comme à traiter dans les études de phase  actuellement en cours  ( ½ F1+F2+F3)  estimé sur la population générale US  serait de 8,5 millions soit environ 2,7% de la population générale. En 2030 ce nombre passerait à 15 millions de personnes soit 4,3% de la population générale.

Si l’on extrapole ses taux à la population générale North-America et Europe précédemment calculée, on obtient en 2015 une population à traiter de 17,2 millions de personnes et en 2030 de 30 millions de personnes.

 

LA PREVALENCE DE LA POPULATION CIRRHOTIQUE NASH

En 2015  le nombre de patients NASH ayant un stage de fibrose F4 ( cirrhose)  estimé sur la population générale US est estimé à 1,3 millions soit environ 0,4% de la population générale. En 2030 ce nombre passerait à 3,5 millions de personnes soit 1 % de la population générale US

Si l’on extrapole ses taux à la population générale North-America et Europe précédemment calculée, on obtient en 2015 une population NASH ayant une cirrhose de 2,6 millions de personnes et en 2030 de 7 millions de personnes.

 

LES COMORBIDITES

Il est intéressant aussi de se pencher sur les taux de comorbidité constatés pour les patients ayant une NASH

L’étude précitée précise les taux suivants qui sont impressionnants !

 Pour les patients ayant une NASH :

 

  1. Obésité                                                 -> 81,83%
  2. Diabète de type 2                               -> 43,63%
  3. Hyperlipidémie/Dyslipidémie        -> 72,13%
  4. Hypertriglycéridemie                       -> 83,33%
  5. Hypertension                                     -> 67,97%
  6. Syndrome métabolique                    -> 70,65%

 

 Cela devrait amener à réfléchir sur les molécules les mieux à même de traiter une majorité de ces comorbidités en même temps que la NASH et surtout à ne pas les aggraver.



 G.Divry


WWW.NASHBIOTECHS.COM  -  Copyright G DIVRY 2015-2016  - Contact and TERMS OF USE