QUE PENSER DE GENFIT EN CE MOMENT !

Suivant
light-bulb-1042480 640


Je ne m'exprime pas souvent sur les rumeurs et, de même, cela fait de très nombreux mois que je ne m’exprime plus sur le cours boursier de GENFIT.


La semaine passée, une rumeur sortie d’un site américain d’une fiabilité contestable et sur la base d’une ‘source proche du dossier’ a annoncé que le laboratoire NOVARTIS était sur le point d’acheter GENFIT.

J’ai reçu de nombreux mails et messages pour me demander ce que j’en pensais, si je pouvais confirmer ou infirmer, si j’avais des informations …

Et bien non ! je n’ai aucune information particulière, je suis un petit porteur comme les autres, je ne  partage pas d’informations confidentielles avec qui que ce soit. Tout ce que je sais,  je le lis dans la presse, dans les revues scientifiques et je le partage avec d’autres petits porteurs,  librement, sans pour autant imaginer que cela me donne plus de droit que les autres d’avoir raison.


Ce que je partage aussi ce sont mes reflexions et mes synthèses que je publie de temps en temps sur ce blog.

Alors je ne peux pas donner d’informations que vous n’avez pas déjà sur cette rumeur, la seule chose que que je peux partager c’est ma reflexion.


Il est toujours difficile de prévoir quand un deal ou un rachat de Biotech va se produire. 

  • Il faut observer à la loupe les attentes exprimées, ou parfois seulement esquissées, des éventuels prédateurs. 
  • Il faut suivre de près les cibles éventuelles, éplucher leurs résultats, ce qui est mis en avant par la Biotech, et ce qui l’est moins ! 
  • Il faut essayer de se demander quelle cible pourrait completer les manques de quel prédateur.
  • Il faut évaluer si une cible est dans une situation financière propice à un rachat ou plutôt à un partenariat, ou si la cible n’a aucun intérêt immédiat à se vendre. 


Ceux qui me suivent régulièrement savent que ce travail d’analyse qui n’a rien à voir avec un simple suivi des rumeurs, a déjà permis d’identifier, par le passé, quelques biotech cibles avant que le prédateur ne s’en saisisse.


Les rumeurs sont souvent démenties,  mais elles se nourrissent de situations propices, il faut que le terrain, que le terreau, soit crédible pour qu’elles puissent prospérer.

Je veux dire par cela qu’une rumeur , meme fausse, révèle souvent une situation probable ou cohérente !

La rumeur du rachat de GENFIT par NOVARTIS est vraisemblable, cela ne veut pas dire vraie. Si elle n’était pas vraisemblable, elle n’aurait pas trouvé de relai auprès des agences et analystes, elle n’aurait pas induit un volume de transaction le plus élevé depuis l’accident boursier du 27 mars 2015.

Elle est vraisemblable et donc le cours de GENFIT a gagné 30% en quelques jours.


Elle est vraisemblable mais à mes yeux son timing n’est pas optimal et donc je ne la juge pas totalement crédible. 

Par contre elle est le prémisse d’une réalité objective, oui il va y avoir un deal, car il est plus vraisemblable que ce soit un deal qu’une OPA, meme si cette dernière n’est pas à exclure.

Pour que ce deal soit optimal, je fais confiance à la direction de GENFIT pour choisir le bon timing, le deal optimal se fera quand les partenaires potentiels seront rassurés sur le calendrier, sur la capacité de GENFIT à conduire ses études cliniques dans de bonnes conditions, sur la capacité de GENFIT à mettre sur le marché une solution de diagnostic fiable, seule condition pour le développement de son marché. 


GENFIT va d’ici quelques mois annoncer la fin du recrutement des 1000 patients nécessaire pour l’obtention d’une mise sur le marché anticipée (Subpart H). Dans la meme période, GENFIT entamera les démarches réglementaires pour mettre ses tests biomarqueurs sur le marché.

Ces deux annonces confirmeront de manière très précise le calendrier, et, selon moi, ouvriront la fenêtre de tir pour l’annonce d’un Deal, période ou il faudra être vigilant.


D’ici là nous ne sommes pas à l’abri d’une offre de rachat globale de GENFIT mais alors, comme je l’ai régulièrement exprimé, pour cela il faudrait au prédateur sortir le chéquier des très grands jours. (fourchette actualisée selon moi entre 5 et 15 Mds$)

En attendant un de ces deux événements, la valorisation de GENFIT, même après la forte remontée de ces derniers jours reste ridiculement faible au regard de la concurrence et du marché potentiel. Une remontée progressive du cours sur ses sommets est envisageable en anticipation dune annonce à venir. Il est vraisemblable que de gros investisseurs soient déjà le doigt sur la gâchette, je ne sais simplement pas quand ils vont tirer et quel sera le signal de départ, mais j’observe avec attention !




WWW.NASHBIOTECHS.COM  -  Copyright G DIVRY 2015-2016