L’ESSENTIELLE ADHESION AU TRAITEMENT

health-621353 1920


En écoutant le Dr Mahal Abdelmalek sur la problématique d’adhésion au traitement je me suis rendu compte de l’importance de ce point essentiel



Comme l’explique si bien le Dr Abdelmalek , 

"la problematique non résolue à ce jour est que la NASH est une maladie chronique SILENCIEUCE et potentiellement mortelle et que l’adhesion au traitement ne va pas etre celui d’un traitement court mais celui d’un traitement long , potentiellement à vie. »


Il va être donc essentiel que des patients,qui ne se sentent pas malades, acceptent le traitement. 

On a du mal à imaginer qu’un patient qui se sent en forme et qui n’a pas de signes extérieurs d'une maladie dont il n’a jamais entendu parler , va adhérer facilement à un  traitement médicamenteux ayant de nombreux effets secondaires.

Pour caricaturer, le médecin qui va prendre en charge ce patient aura du mal à  expliquer qu’il va lui prescrire  un médicament qui va faire monter son cholesterol , alors que ca fait des années qu’il l’incite a faire un regime pour le faire baisser, et a une chance sur quatre de lui provoquer des irritations cutanées continuelles. Tout ca pour aucune amélioration de ses symptômes, pour la bonne raison qu’il n’en a pas et qu’il se sent tres bien.  

Même si il est tres convainquant, il risque de voir débarquer le patient a la premiere crise de prurit pour lui demander d’arrêter le traitement et de lui proposer autre chose .. Il a aussi le risque que le patient arrête le traitement de lui même, sans rien dire .. 

Prendre un traitement préventif à vie sans que celui ci n’améliore quoi que ce soit dans sa vie quotidienne est déja difficile, j’en parle en connaissance de cause , alors, si il a en plus des effets secondaires désagréables ..

C’est cette problematique que le Dr Abdelmalek survole dans sa conclusion en précisant que l’elafibranor a un fort potentiel pour être un traitement de premiere ligne dans la NASH.





WWW.NASHBIOTECHS.COM  -  Copyright G DIVRY 2015-2016