ET SI LA REMONTEE DES TAUX ETAIT UNE OPPORTUNITE POUR LES BIOTECHS?

Précédent


Le sentiment partagé est que la remontée des taux va rendre les placements obligataires plus attractifs au détriment des marchés actions.  Ce sentiment crée un début de sortie des investisseurs des marchés et, comme toujours, les spécialistes nous expliquent qu’ils commencent par fuir les investissements les plus risqués. 

Conséquence, aggravée par les algorithmes à peu près tous programmés de la même manière, une chute aggravée des Biotechs qui perdent en général deux à trois fois plus que les indices. 

Je suis prudent devant les sentiments partagés car il résultent souvent de la mise en application de lieux communs alors que justement, ceux qui performent sont ceux qui savent extraire d'une masse informe  les quelques joyaux invisibles aux yeux de la grande masse du commun des mortels.

Quelle va être la problématique de la majorité des gestionnaires de fond dans un marché action ou les rendements moyens vont de nouveau  se trouver concurrencés par des rendements obligataires bien moins risqués ? 

Et bien cela va être de sortir de leur train-train des deux dernières années ou il suffisait d’acheter des actions, parfois à des prix ahurissants (AMAZON à 120 fois ses bénéfices) pour récupérer sans raison, par le biais des plus values, des profits conséquents et rapides.

Il va falloir de nouveau équilibrer ses portefeuilles avec des valeurs défensives avec peu de rendement mais surtout, si l’on veut faire mieux que les taux obligataires, prendre quelque risques sur des valeurs à très fort potentiel.

Or avec un bon stock picking et des analystes spécialisés compétents, les Biotechs sont des candidates idéales. 

1- Leur valorisation à fortement baissé depuis deux ans du fait que leur rapport bénéfice / risque les défavorisait dans un marché bullish ou il suffisait de se baisser pour ramasser des profits.

2-Beaucoup de Biotechs ont avancé dans leurs études pendant ces deux ans et se sont rapproché de leur potentiel accès au marché ce qui fait que, pour un grand nombre d’entre elles, le risque a fortement diminué et le potentiel de profits augmenté. 

Avec le retour d'un marché plus volatil, ou les profits vont de nouveau s’appuyer sur la qualité des portefeuilles, les gestionnaires pourraient bien réintégrer rapidement certaines des Biotechs les plus prometteuses dans leur stock picking avant qu’elles ne soient  trop chères.

 



 G Divry


"Il va se soi que, n’étant ni médecin ni biologiste, ni analyste financier, mon point de vue n’est que celui d’un amateur éclairé , il faut donc le prendre pour ce qu’il est, un point de vue contestable."






WWW.NASHBIOTECHS.COM  -  Copyright G DIVRY 2015-2016  - Contact and TERMS OF USE