«  Bien attend qui parattend ! » 

bank-1015368 1920


GENFIT, que d’impatiences, de douleurs et de fiel ..

Relisez bien ce que vous écrit le capitaine Mouney dans sa lettre aux actionnaires

«  En premier lieu, il convient de rappeler que le projet de GENFIT est un projet médical qui est avant tout destiné aux patients. C’est important de le souligner car il faut bien comprendre qu’il s’agit de la seule stratégie valable pour que vous, actionnaires, soyez aussi gagnants. »

«  Sur ce plan et pour résumer la situation, la perspective de voir Elafibranor sur le marché dès 2019 est donc une hypothèse qui n’a jamais été aussi solide, et là se trouve bien l’essentiel. Et cette perspective nous semble valider totalement la stratégie – énoncée lors de mes précédentes communications – visant à progressivement transformer GENFIT en « biopharma intégrée de spécialité », et à nouer dans le même temps les alliances stratégiques les plus pertinentes, pour la commercialisation, voire pour la fin du développement de cette molécule en gardant éventuellement des droits sur certains territoires»

Pensez vous que cette lettre ait été rédigée pour les Hedges funds ou les fonds d’investissements ?, soyons honnêtes !  cette lettre est à destination des petits porteurs que nous sommes et uniquement à notre intention !!!

Je lis régulierement que certains se sentent abandonnés.  ils agressent, insultent ou même parfois menacent, la direction de GENFIT pour ne pas leur expliquer les causes de la baisse et la stratégie de la société .. Et pourtant !

Le PDG a pris  le temps de faire une interview uniquement à leur intention, suivi d’une lettre aux actionnaires de 3 pages explicitant précidément sa stratégie. 

L’ensemble des élements sont là mais malgré cela certains n’arrivent pas à gérer leur stress devant la chute des cours de bourse et demandent chaque jour plus d’informations ou expliquent doctement au PDG la conduite qu’il devrait tenir

Il faudrait donc selon ces spécialistes des forums :

  • « Interdire la vente à découvert »
  • « Soutenir le cours » ???
  • « Mieux communiquer, ce qui serait la panacée pour faire monter le cours »
  • « Ne pas y aller seul » ???
  • « Signer un partenariat tout de suite »
  • « Expliquer la cause du retard de la publication des resultats»
  • « Fournir la preuve que la FDA a autorisé la phase 3 »


Certains n’hesitent pas a traiter la direction de menteurs, de malhonnêtes  … on nage en plein délire hystérique.

Et de citer l’ensemble des biotechs ayant une bonne communication qui valorise le cours : Cellectis, Visiomed, Adocia, Neovacs ( si si vous lisez bien), Poxel et Innate.

 Or que constate t on :

  • Innate qui s’en sort le mieux a perdu 25% sur son plus haut d’Avril  mais est passé par une baisse de 38 % en aout
  • Adocia qui s’en sort bien a perdu 30% de sa valeur depuis Juillet
  • Cellectis a chuté de quasi 50% en 8 mois
  • Visiomed a chuté de 65% sur ses plus hauts avant de remonter de 50%  mais accuse encore une perte de 28 % sur ses plus hauts
  • Neovacs à simplement perdu 80% de sa valeur en un an.
  • Poxel a perdu 30% sur son plus haut il y a un an avec un passage a - 60% en decembre dernier.


Et pourtant la majorité de ces biotechs ont annoncé des partenariats importants et communiquent normalement (à l’exception de Visiomed qui fait le buzz)  ! 

il n’y a pas de miracle et les variations du cours de GENFIT sont dans la moyenne des autres biotechs avec une difference et de taille, la taille du marché ciblé et la fait que GENFIT a de tres bonnes chances d’arriver seul en tête sur ce marché, excusez du peu !

Rappelez vous que la valorisation de la société ne repose que sur une chose et une seule, la mise sur le marché de l’Elafibranor. On peut anticiper, espérer que les investisseurs feront monter le cours en avance sur le calendrier mais le marché est irrationnel depuis quelques mois et donc , imprévisible !

Une maladie bien française est de ceder à vil prix des années de recherches et de laisser les autres faire les gros profits ..Ce n’est pas la stratégie de GENFIT, monsieur Mouney l’a expliqué, répété, et réécris dans cette derniere lettre .. 

Il a les moyens de négocier des partenariats à terme tres profitables à la société car il n’a pas le couteau sous la gorge …  et des petits porteurs stressés par le cours voudraient lui mettre ce couteau sous la gorge pour qu’il signe tout de suite afin de réaliser leur petite plus value ..  soyons serieux !!

la deccorelation du cours et des fondamentaux scientifiques est irrationnelle, la baisse est irrationnelle , la remontée du cours avant la mise sur le marché sera autant irrationnelle et donc imprévisible. 

La seule chose prévisible est que, si l’Elafibranor arrive sur le marché, il sera le seul pour un moment à traiter une pathologie qui ressemble aujourd’hui à une pandémie et que ses revenus n’auront alors rien d’irrationels.

D’ici là chacun peut faire des prédictions sur la baisse ou la montée du cours, il n’en sait fichtrement rien..

Jouer l’AT, la macro, les predictions CT des activistes des Forums a la baisse comme a la hausse, c’est … jouer .. le marché est irrationel et donc imprévisible.

Monsieur Mouney n’y peut rien, ce qu’on lui demande c’est de tout faire pour amener l’Elafibranor sur le marché pour soigner les patients et de signer à terme les partenariats les plus juteux pour GENFIT.

 C’est sur cela que repose notre investissement, laissons lui la liberté de négociation et de son calendrier, pour notre bien à tous.


G Divry

entrepreneur-1103719 1920



WWW.NASHBIOTECHS.COM  -  Copyright G DIVRY 2015-2016