ANALYSE DE MARCHE DES TRAITEMENTS POTENTIELS DE LA NASH



D’OU VIENNENT LES DONNEES ET COMMENT LES PROJECTIONS SONT CALCULEES ?

PREAMBULE

Les projections sont recalculées apres chaque publication ou nouvelle pouvant impacter le devenir de tel ou tel candidat médicament. C’est pourquoi il ne faut pas être surpris de voir les projections se modifier sensiblement plusieurs fois par semaine.


POPULATION

Nous avons extrait les populations de la base de données de l'OMS pour chaque pays, la prévalence NAFLD de chaque pays est extraite des dernières publications, et lorsque la valeur n'est pas connue, nous appliquons le taux régional ou le taux de pays le plus proche.

Le taux NASH chez les patients NAFLD utilisés est celui présenté lors de la dernière conférence NASH TAG 2018 en UTAH (20%), le précédent chiffre publié était plus élevé (24%).

Les taux de fibrose F0 à F4 dans la population de patients NASH sont extraits de la même présentation.

Le calcul est fait sur un grand nombre de pays dont la liste complète ainsi que les chiffres utilisés est disponible ici  CLIQUEZ POUR VOIR LA LISTE


MEDICAMENTS CANDIDATS 

Chaque candidat-médicament est qualifié à partir des  publications et notés  sur chaque stade de fibrose ciblé par le médicament (de F0 à F4).

Une note est également donnée sur les interactions avec d'autres pathologies et les restrictions potentielles connues sur :

  • Les patients à risque cardiovasculaire.
  • Les patients diabétiques.


Cela permet d'inclure dans la prévision des restrictions d'utilisation potentielles et de segmenter ainsi plus finement le marché de chaque médicament.

Lorsque les données sur les effets indésirables ne sont pas connus, nous supposons qu'il n'y a pas de restrictions potentielles de l'usage. cela peut changer dès que de nouvelles données sont publiées.

La date potentielle de mise sur le marché de chaque médicament est estimée en s’appuyant sur:

  • L'avancement des essais cliniques.
  • Le statut du médicament aupres de ka FDA (procédure accélérée, traitement révolutionnaire ou subpartH potentielle)


Nous supposons également que seulement une petite partie des patients sous prescription change de médicament chaque année. Le taux est toutefois différent d'un médicament à l'autre en raison des effets indésirables.

Nous donnons donc une note d’adhesion au traitement à chaque médicament en pourcentage des prescriptions réitérées d'année en année (exemple 90% signifie que le médicament peut perdre 10% des patients sous prescription chaque année).

Ces données sont mises à jour dès que des nouvelles les impactant sont publiées!

Vous pourrez voir, en suivant ce lien, la liste des candidats médicament et la date de leur potentielle mise sur le marché : CLIQUEZ POUR VOIR LA LISTE


TRAITEMENT DE FOND OU TRAITEMENT COMPLEMENTAIRE

En discutant avec les laboratoires et les KOL (Key Opinion leaders), il semble clair maintenant que l'avenir du traitement NASH reposera sur des combinaisons de médicaments.

Il est trop tôt pour parler de médicaments rassemblant plusieiurs molécules , car ils auront besoin de plus d'essais cliniques pour évaluer les ratios de doses utiles pour la majorité des patients et cela prendra du temps.

Ce dont nous parlons, c'est de la combinaison des prescriptions.

Le schéma le plus admis du futur traitement NASH est la combinaison d'un traitement de fond ciblant les causes métaboliques de la NASH et, si possible, les comorbidités de la maladie (DT2, hyperlipidémie, etc ...) et un traitement complémentaire ciblant la fibrose, en particulier au début du traitement.

Les patients atteints de fibrose légère (F1 et peut-être F2) pourraient être traités avec le seul traitement de fond, les patients ayant une fibrose plus avancée comme F3 et F4 (cirrhose compensée) pourrait être complétés par un médicament ciblant spécifiquement la fibrose hépatique.

Au fur et à mesure que le «traitement de fond» réduira l'inflammation et arrêtera la fibrogenèse, le traitement complémentaire pourra être réduit. Après un certain temps (peut-être 1 ou 2 ans), seul le traitement de fond sera maintenu, peut-être pour le reste de la vie des patients.

L'âge moyen des patients NASH est proche de 55 ans, cela signifie que le traitement de fond  pourrait être prescrit pour une durée moyenne de 20 ans., A contrario, les traitements complémentaires anti-fibrotiques pourraient être prescrits pour une durée moyenne de 2 ans .

23456504 1867409453589641 6589246825966619126 o


Cela signifie qu'un traitement de fond devrait présenter une sécurité parfaite, et plus que cela, aucun effet indésirable notable pouvant réduire l'observance du traitement par le patient alors qu'un traitement antifibrotique spécifique pourrait supporter de provoquer quelques petits effets indésirables.

Les principes de l'économie de la santé montrent que les traitements supposés être prescrits comme traitement de fond et pour la durée de vie doivent avoir un faible coût. À l'opposé, les traitements de courte durée peuvent être plus coûteux.

Ces points expliquent les querelles soutenues par les laboratoires sur la stratégie de traitement de la NASH. (Vous pouvez lire un article sur le sujet en suivant ce lien).

Chaque médicament est étiqueté  par NASHBIOTECHS en fonction des critères suivants permettant d'obtenir le label 'traitement de fond potentiel':

  • Cibler les causes métaboliques de la NASH (ne pas cibler que la fibrose avancée)
  • Une sécurité parfaite telle que connue à ce jour.
  • Pas d'aggravation des comorbidités comme les risque CV ou DT2
  • Aucun effet indésirable qui pourrait réduire l'observance des patients au traitement.
  • Si possible, une action positive sur la glycémie et la lipidémie qui sont les comorbidités les plus fréqquentes .


Tous les autres médicaments sont classés comme traitement complémentaire, ciblant principalement la fibrose.


COMMENT LES PROJECTIONS SONT CALCULEES ? 

Le marché est divisé en deux grands segments séparés qui se chevauchent car les médicaments peuvent etre prescrits simultanément aux mêmes patients.

Un premier segment incluant seulement les traitements de fond potentiels , si leurs effets indésirables sont faible, on leur donnera un taux d’adhesion au traitement assez élevé car Il est évident  que les traitements de fond sont rarement modifiés par les prescripteurs si l'observance du traitement est bonne.

Ainsi, une fois installés sur le marché, ces médicaments bénéficient d'une bonne protection contre les nouveaux venus.

Un deuxième segment comprenant tous les autres médicaments, appelés «médicaments complémentaires». Selon leurs effets secondaires, le taux de d’adhésion au traitement de ces médicaments sera un peu plus bas.

Les projections sont donc calculées séparément pour ces deux grands segments!


METHODES DE CALCUL

Les parts de marché sont calculées sur un large panel de patients NASH ayant un grade de fibrose de F1 à F4.

Les prix moyens ne sont pas estimés très élevés (de 15000 $ / an à 1000 $ / an selon les pays et le type de traitement: traitement de fond ou non)

Vous pouvez voir en suivant ce lien les coûts de traitement estimés et utilisés dans le calcul, pays par pays: CLIQUEZ POUR VOIR LA CARTE


En ce qui concerne les médicaments complémentaires, leur potentielle plus courte période de traitement devrait faire dimiuer leurs prescriptions  à mesure que les traitements de fond agissent, mais en raison du très faible taux de diagnostic de la maladie, nous supposerons que les nouveaux patients compenseront la fin des traitements. Pour ces derniers médicaments, les parts de marché sont généralement calculées sur un panel réduit de patients de F2 à F4 en fonction du profil de médicament.

Les calculs sont effectués pays par pays de maniere indépendante.

Le principe des calculs est le suivant:

Nous avons divisé les patients NASH en 20 groupes:

2 grands groupes : risque CV / ou non, subdivisé en 2 sous-groupes: diabétiques (T2) ou non,  chacun de ces 4 sous-groupes étant répartis selon leur grade de Fibrose (0 à 5)

Pour aider la lecture , chaque groupe est nommé comme suit: F (grade de fibrose) (N) C (N) D.  Exemple: pour les patients diabétiques sans risque cardiovasculaire et de grade 2 de fibrose, le groupe s'appelle F2NCD. (parfois mentionné sur les graphiques)

Certains médicaments ne ciblent que certains types de fibrose, d'autres sont contre-indiqués chez les patients présentant un risque cardiovasculaire, etc ...

En utilisant les notations déjà mentionnées, chaque médicament reçoit une note individuelle (0 à 1) pour chaque groupe de patients.

Pour chacun de ces groupes, une courbe est calculée mois par mois pour simuler la maturation du marché, son but est de modéliser la progression de la connaissance de la maladie et l'évolution du taux de diagnostic dans le temps.

Il est différent pour chaque groupe, car il est évident qu'un patient diabétique avec une fibrose avancée est plus susceptible d'être diagnostiqué rapidement qu'un patient avec un grade de fibrose de 1, non diabétique et sans risque CV identifié.

Un deuxième facteur progressif est calculé mois par mois pour tous les patients, c'est la progression du taux de prise en charge liée à la prise en charge de la maladie, elle commence à 0 et progresse linéairement pour atteindre son taux maximum en 15 ans. Le taux maximum de prise en charge est différent pour chaque pays, il varie entre 1% pour un pays comme le Soudan et 80% pour l'Allemagne ou la France, ou 70% pour les États-Unis.

Il est principalement représentatif du système de santé du pays et de la prise en charge par les assurances de santé.

La population totale des patients adultes NAFLD est calculée pour chaque pays sur la base des ratios connus et publiés.

Sur la base de la population NAFLD, une population NASH globale est estimée sur la base du dernier rapport moyen (publié) de 20% des patients NAFLD.

Cette population NASH est ensuite subdivisée en sous-groupes en utilisant des ratios publiés de taux de diabétiques, de risques CV et de chaque grade de fibrose.

En multipliant le nombre de patients ainsi calculés par la première courbe, groupe par groupe puis avec la deuxième courbe, cette fois globalement, on obtient, groupe par groupe et mois par mois, le nombre de patients théoriques. diagnostiqué et potentiellement traité. 

Une courbe de croissance démographique unique pour chaque pays est appliquée au final mois par mois.

Ces patients seront alors répartis entre les médicaments en ce fonction de  leurs parts de marché estimées futures.


Exemple : l’évolution projetée du nombre de patients NASH diagnostiqués et traites aux USA, segment par segment.

Pour chaque médicament, nous reconduisons chaque mois le nombre de patients sous traitement le mois précédent, mais nous en retirons une partie, en fonction du taux d’adhesion au traitement estimé du médicament.

Ces patients «retirés» sont ajoutés aux nouveaux patients diagnostiqués du mois comme calculés précédemment et tous ces nouveaux patients sont redispatchés vers  les  médicaments sur le marché, segment par segment.

A la fin nous obtenons pour chaque pays, chaque médicament chaque groupe et chaque mois le nombre de patients qui seront soignés.

Le calcul est important et prend du temps:  100 pays x 50 médicaments x 120 mois x 20 groupes = 12 millions de chiffres. il est néanmoins entierement automatisé ( ecrit en php) et est relancé à chaque modification, même mineure d’un paramètre.

Une fois que le nombre de patients est calculé par segment, il est sommé pour obtenir le total des patients traités de tous les groupes, par mois, par pays et par médicament.

Le coût de traitement estimé est fixé médicament par médicament et pays par pays Cependant, il serait trop simple d'avoir un prix fixe ad vitam, donc nous évaluons mois par mois le nombre de médicaments présents sur le marché de chaque pays et pour simuler l'impact de la concurrence, lorsque plus de 4 médicaments sont présents sur le même segment de marché, un taux de discount est progressivement appliqué à tous les prix des médicaments dans le pays (à ce jour, la réduction est arbitrairement limitée à 35%).

Ensuite, mois par mois, le prix de chaque médicament est multiplié par le nombre de patients préalablement calculé de chaque médicament qui donne un revenu prévisionnel, médicament par medicament et mois par mois.

ces chiffres ont sauvegardés dans une enorme base de donnée qui est utilisée  pour extraire les données nécessaires aux présentations cartographiques, ou aux bar chart par trimestre ou par année selon les graphiques!


VOUS POUVEZ TROUVER CI DESSOUS CERTAINES DE CES PRESENTATIONS CONSTRUITES SUR LES PROJECTIONS CALCULEES !



G. Divry

Il va se soi que, n’étant ni économiste, ni analyste financier, ni médecin, ni biologiste, mon point de vue n’est que celui d’un amateur éclairé , il faut donc le prendre pour ce qu’il est, un point de vue contestable.



WWW.NASHBIOTECHS.COM  -  Copyright G DIVRY 2015-2016  - Contact and TERMS OF USE